Atelier à l’Af de Bogota

Dans le cadre de la journée banalisée de formation, organisée mensuellement par l’Alliance française de Bogota, 2 groupes d’une vingtaine d’enseignants de l’Alliance française ont suivi une présentation de 2h consacrée à la découverte de la carte mentale et de son potentiel pédagogique.

Une heure était consacrée à la découverte de l’outil, suivant les quatre premières branches du programme suivant.

fle

La deuxième heure, les participants ont tiré au sort un extrait de la méthode Alter ego, et par groupe ou individuellement, ont construit une carte à visée pédagogique, suivant les enseignements présentés précédemment. Nous avons ensuite observé et commenté quelques productions, et échangé sur le ressenti des participants après cette première expérience.

Malgré le temps limité consacré à la découverte de l’outil et à son potentiel pédagogique, les participants se sont prêtés au jeu et on pu expérimenté plusieurs vertus de la carte : l’engagement qu’elle suscite sur son auteur qui doit agir, l’action de compréhension qu’il doit exercer sur le point à cartographier, l’ordre qu’elle permet d’opérer sur un ensemble d’information, à partir d’un document ou d’une point de langue, l’aisance qu’elle permet d’avoir au moment de s’exprimer à l’oral, le plaisir retrouvé dans l’utilisation de la couleur et du dessin, etc.

 

IMG_1039 IMG_1040 IMG_1037

Tous ces aspects mettent en avant le potentiel pédagogique de la carte mais aussi le pouvoir dynamisant que cet outil a exercé sur eux, donc qu’il est capable d’avoir aussi sur leurs apprenants!

En espérant que cette modeste initiation permettra aux participants de poursuivre leur découverte de la carte mentale et de l’expérimenter en cours, je remercie les enseignants et toute l’équipe pédagogique de l’Alliance française de Bogota pour leur participation et le choix de cet atelier, la bonne ambiance et l’excellente organisation de cette journée de formation.

Publicités